An Apple a day…

Les Echos

Grâce à des résultats stupéfiants, la capitalisation d’Apple est devenue la première mondiale, devant Exxon.

A peine plus d’un mois avant la mise en vente de l’iPhone en 2007, Steve Jobs convoque ses collaborateurs dans son bureau. Depuis quelques semaines, raconte le « New York Times », il se promène avec un prototype dans sa poche, or, l’écran de plastique de l’appareil s’est couvert d’éraflures : « Je veux un écran de verre et qu’il soit parfait dans six semaines. » Industriellement, le défi est quasi impossible à relever en termes de délai, de coût et de technologie. Un cadre pourtant quitte la réunion et prend l’avion pour Shenzen. Avec Jobs, on ne discutait pas ! La seule question pour Apple est, donc, de savoir si Tim Cook lui-même, motivé par une enveloppe de près de 400 millions de dollars, saura maintenir cette tension et ce génie des moments clefs qui ont fait d’Apple une des plus belles sociétés du monde. Car, pour le reste, ses résultats trimestriels stupéfiants montrent qu’il maîtrise son clavier. On pensait que le groupe avait atteint un record avec 20 millions d’iPhone vendus en trois mois au printemps. Il en a écoulé 37 pour Noël, sans céder un pouce sur ses prix, et avec sa rentabilité qui continue à grimper. Les prévisions d’activité des analystes ont été dépassées de 8 milliards ! Après avoir franchi le cap des 100 milliards de chiffre d’affaires en 2011, il devrait passer celui des 150 cette année. Pour aller les chercher, Cook n’a que l’embarras du choix . Déjà le marché attend une TV, un iPhone 5, un iPad 3… Par ailleurs, le champ des entreprises, de plus en plus sensibles à la saveur de la pomme, est à explorer et, bien sûr, la Chine. On s’est battu à Pékin pour le lancement de l’iPhone 4S et il n’y a encore que 6 Apple Store ouverts dans le pays. De quoi se ruer sur le titre de celui dont la valeur est devenue la plus élevée du monde, mais qui, si l’on ne tient pas compte d’un cash qui aurait pu en décembre effacer le déficit des Etats-Unis, n’est valorisé que 8 fois ses profits. « An Apple a day keeps the crisis away »…

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: