BNP AM Investment letter

« Nous ne partageons pas tout à fait l’enthousiasme des intervenants » (BNPP AM)

BNP Paribas Asset Management vient de publier sa ‘Stratégie d’Investissement’ du mois de mai 2009. Le groupe indique que « la conjoncture se dégrade moins vite ». D’après BNPP AM, les données économiques publiées au cours des dernières semaines viennent peu à peu confirmer le message : « après un effondrement fin 2008 et un début 2009 très difficile, le rythme de dégradation de l’activité a ralenti ». Le mouvement est venu, selon le groupe, des Etats-Unis et de Chine et s’étend peu à peu à l’Europe et, dans une moindre mesure, au Japon.

« Il ne s’agit pas encore d’un retour de la croissance mais le sursaut cyclique est indéniable et salué depuis deux mois maintenant par les investisseurs. Nous ne partageons pas tout à fait l’enthousiasme des intervenants. Le creux de la croissance économique est peut être passé mais les économies étaient tombées bien bas et les conséquences du coup de frein brutal à l’automne 2008 ne seront pas effacées en quelques mois », indique le groupe.

BNP AM estime que le système financier reste au centre des préoccupations. La publication début mai des résultats des ‘stress tests’ passés par les banques américaines a donné lieu à des réactions contrastées, selon le groupe: « soulagement d’un côté d’apprendre que les recapitalisations nécessaires seront limitées, doutes persistants de l’autre sur la méthodologie et la transparence de ces estimations. Plus généralement, les interrogations sur le devenir des actifs toxiques dans le système financier mondial vont vraisemblablement persister« . En effet, le groupe rappelle que les dernières estimations du FMI en la matière ne sont pas encourageantes : les pertes de valeurs ressortiraient à 4.000 Milliards de dollars en prenant en compte, en plus des Etats-Unis, d’autres marchés matures dont l’Europe. « La réaction des établissements financiers aux mesures de politique monétaire risque d’en être affectée ».

BNPP AM explique que les Banques centrales (et les gouvernements) s’efforcent de résoudre ce problème et de relancer le crédit : soit en imposant (exemple chinois), soit en contournant les banques commerciales (exemple américain), soit en améliorant la situation des banques (dernières mesures de la BCE). « Si la première solution a été la plus rapide à mettre en oeuvre, la deuxième commence à donner des premiers résultats mais sans doute plus lentement que ce qu’espérait Ben Bernanke tandis que la troisième approche (conserver aux banques commerciales leur rôle central au sein du système financier) doit encore faire ses preuves ». L’amélioration des conditions de financement devrait finir, selon le groupe, par porter ses fruits « comme le montrent les premiers signes d’un fonctionnement plus normal des marchés interbancaires et de l’amélioration de la liquidité sur le marché du crédit mais le processus est long à se mettre en place ».

« Les fondamentaux ne justifient pas pour l’instant un rebond pérenne des  actions« . Le rally en cours depuis le 9 mars pourrait se prolonger encore quelques semaines, selon le groupe, notamment sous l’effet du retour sur les actions d’investisseurs long terme qui peuvent avoir le sentiment de « rater le rebond ». « Le fait que la plupart des grands indices affichent désormais une progression par rapport au début de l’année risque de renforcer ce phénomène. Toutefois, alors que les valorisations des actions sont désormais moins attractives et que le contexte macroéconomique reste objectivement dégradé, les préoccupations de long terme sont amenées à prendre le pas sur l’actuelle euphorie et le risque de consolidation s’accroît ». La récente hausse boursière doit d’ailleurs être relativisée, explique le groupe, « car si ce sont bien les secteurs les plus cycliques qui ont rebondi c’est surtout parce qu’ils avaient été délaissés auparavant ».

« Le scénario « joué » par les actions est peut-être déjà moins optimiste qu’il n’y paraît. La neutralité nous paraît la meilleure des options à l’heure actuelle« , conclut BNP Paribas Asset Management.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :