Le Crible: Sanofi

Sanofi-Aventis annonce des résultats trimestriels légèrement meilleurs que prévu et rachète Oenobiol. Il est des traumatismes dont on ne se remet pas. Avec l’échec d’Acomplia, ex-futur blockbuster dans le diabète et l’obésité, Sanofi-Aventis a été mis en quarantaine. C’était il y a plus de deux ans. Depuis, le quatrième laboratoire mondial se soigne. Nouveau directeur général, nouvelle stratégie et des réductions de coûts, voilà les termes de l’ordonnance. En neuf mois, il a investi 6 milliards d’euros pour se diversifier dans les génériques ou dans la parapharmacie, et pour renforcer son pipeline de recherche et développement. Le rachat d’Oenobiol représentera moins de 0,5 % des ventes, mais fait bien partie du traitement pour ne plus dépendre des médicaments qui vont perdre leurs brevets d’ici à 2013, comme le Lovenox ou le Plavix. Pour l’heure, même si Sanofi-Aventis a relevé une nouvelle fois sa prévision de croissance de bénéfice par action 2009 – d’abord fixée à plus de 7 %, elle est aujourd’hui à 11 % -, l’action n’a toujours pas réussi à se refaire une beauté. Elle souffre d’une décote de plus de 25 % par rapport à ses pairs. Pourtant, Sanofi-Aventis n’est pas le groupe dont le résultat opérationnel sera le plus fortement impacté par les pertes de brevets. Au-delà de 2013, il fera même partie des bons élèves au sein des laboratoires européens. Le cours actuel valorise un scénario ultra-pessimiste, qui se base sur la disparition pure et simple du Lovenox. Sanofi-Aventis n’étant pas atteint d’une maladie incurable, sur les marchés aussi, il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :