« Merci, Timothy »

Les Echos

Les ministres des Finances européens, réunis à Wroclaw pour discuter de la crise grecque, y avaient accueilli le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner. Ayant à coeur d’être utile, l’invité américain y est allé de quelques diagnostics et propositions. Pour les diagnostics, il a relevé la « cacophonie » qui règne en Europe, et l’absence de décisions suffisamment rapides et fortes pour enrayer la contagion. N’y a-t-il pas mis assez de formes ? Il s’est attiré des répliques cinglantes, telles : « Les Européens ne sont pas sous surveillance américaine » (Juncker, président de l’Eurogroupe), ou : « L’Union européenne et la zone euro sont dans une situation probablement meilleure que les économies d’autres grands pays développés » (Trichet, président de la BCE). On est tenté de lui dire : « Merci, Timothy. »

Merci d’abord pour avoir dénoncé les réelles faiblesses d’une Europe désunie. Mais surtout pour avoir joué le rôle de l’étranger donneur de leçons, dont on n’accepte pas les critiques qu’on se fait à soi-même ; si, au surplus, il a à balayer devant sa propre porte, la riposte entretient le sursaut. On aura ainsi vécu, l’espace d’un échange, un moment inespéré de patriotisme européen. On lui demanderait presque de récidiver pour entretenir la flamme… Toutes proportions gardées c’est ainsi que, en son temps, selon Fichte, Napoléon avait fait l’unité allemande.

Sur les propositions, la confrontation fut aussi rude. Ecartant d’emblée comme « inenvisageable » le projet de certains Européens d’une taxe sur les transactions financières, il a suggéré en revanche un procédé dans le pur style américain de « créativité financière », nommé TALF, consistant à décupler les moyens d’intervention du Fonds européen de stabilité en l’affublant simplement du statut de banque (non merci, Timothy). Par ces deux exemples d’incompatibilités euro-américaines dans les réponses, l’invité américain aura contribué à faire accoucher les Européens d’une forme de personnalité… Alors, finalement, merci, Timothy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :