La proposition de Michel Barnier: la mauvaise voie

Un commentaire rapide concernant la proposition de Michel Barnier d’interdire aux agences de notations de publier leur note sur les pays sous plan de sauvetage:

– le marché juge à travers les taux d’intérêts la probabilité de défaut d’un pays, et sa solvabilité au sens large. Réduire le champs d’intervention des agences n’empêchera pas le marché de faire son travail

– interdire de se servir du thermomètre ne fait pas baisser la fièvre

– cela risque de créer de nouvelles inquiétudes et d’augmenter le niveau d’incertitude en diminuant la transparence. Par conséquent, le marché risque d’être plus sensible à la rumeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :