La R&D mondiale ne connaîtra pas la crise en 2012

Les Echos

Un peu plus de 1.402 milliards de dollars. C’est le total des investissements en recherche et développement dans le monde prévus pour 2012. Malgré la crise, ces budgets sont en hausse pour la troisième année de suite (+ 5,2 % au niveau mondial en 2012), et une quarantaine de pays affichent désormais des activités significatives dans ce domaine.

Les Etats-Unis restent en tête du palmarès, avec 436 milliards de dollars, dont 280 milliards de dollars injectés par le secteur privé. La Chine est désormais solidement installée à la deuxième place, avec 199 milliards de dollars devant le Japon (157 milliards). Derrière ce trio figurent les habitués des places d’honneur : Allemagne (90 milliards de dollars), Corée du Sud (56,4 milliards), France (51,1 milliards) et Royaume-Uni (42,4 milliards). L’Allemagne consacrera cette année 2,87 % de son PIB à la R&D et devance très nettement la France (2,24 %). Les deux pays font sensiblement jeu égal, dans les financements publics (environ 1 % du PIB), mais ce sont les entreprises allemandes qui font la différence. L’Hexagone continue de pâtir d’un tissu industriel peu présent dans les secteurs à forte densité scientifique, comme les technologies de l’information ou les sciences du vivant.

Légère baisse aux Etats-Unis

Tous ces chiffres ont été compilés par l’institut Battelle (« 2012 Global R&D Funding Forecast »), à partir des données publiées par les grandes institutions internationales : OCDE, FMI, Banque mondiale. La conversion des monnaies nationales en dollars est établie en parité de pouvoir d’achat. Ce bilan reflète donc assez fidèlement la réalité des montants effectivement affectés aux 6 millions de chercheurs qui travaillent dans les laboratoires académiques ou industriels de la planète. Mais des coups de rabot budgétaire ne sont pas exclus. Le budget fédéral de R&D des Etats-Unis pour 2012 vient ainsi d’être revu légèrement à la baisse par l’administration Obama (- 1,9 milliard de dollars).

Chine et Inde ne faiblissent pas

La Chine progresse à un rythme proche de 10 % par an. Si ce tempo se maintient, le budget de recherche de l’empire du Milieu devrait dépasser celui des Etats-Unis à l’horizon 2025. Selon l’enquête Battelle, les industriels américains sont de plus en plus attirés par les sirènes asiatiques. Quand on leur demande où ils envisagent de développer leurs activités de recherche dans le futur, ils choisissent d’abord la Chine (30 %), devant l’Amérique du Nord (24 %) et l’Inde (24 %). L’Europe n’arrive qu’au cinquième rang avec 16 % des intentions d’implantation des futurs temples de la R&D. La plupart des grands groupes industriels disposent désormais d’une présence scientifique à Pékin ou à Shanghai. L’industriel de la pharmacie américain Merck vient ainsi d’annoncer un méga-investissement (1,5 milliard de dollars) dans la construction d’un centre dédié à la recherche médicale prévu pour ouvrir en 2014 à Pékin.

L’Inde n’entend pas se faire distancer par son voisin du nord et applique à la lettre la même stratégie. La semaine dernière, le Premier ministre Manmohan Singh a annoncé son intention d’atteindre 2 % du PIB investis dans la R&D en 2017. Selon le projet gouvernemental, le budget de R&D du pays devrait augmenter d’environ 8 milliards de dollars par an au cours des cinq prochaines années.

L’Europe, terre de publications

Malgré la montée de ces nouveaux venus aux dents longues et aux poches pleines, l’Europe reste une terre de recherche de haut niveau. En termes de publication scientifique, le Vieux Continent fait jeu égal avec les Etats-Unis (plus de 300.000 publications en 2011). Mesuré avec cet indicateur bibliométrique, la Chine et l’Inde restent des acteurs mineurs, produisant pour l’instant peu de connaissances originales de niveau mondial. Les entreprises jouent un rôle de plus en plus important dans cette course au savoir, source d’innovation et de croissance. Cette année encore, des géants comme Microsoft, Samsung, Intel, Toyota, Novartis ou Roche vont injecter entre 5 et 9 milliards de dollars dans la R&D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :