Les grands chefs se donnent en spectacle

Les Echos

La cuisine peut aussi être un « show » : pendant trois jours sur la scène de la Mutualité, à Paris, 24 chefs du monde entier se succéderont pour créer un plat en duo avec des comédiens, des jazzmen, des architectes ou des designers.

La cuisine du monde entier a rendez-vous au Paris des chefs. Organisé comme trois précédentes éditions à l’initiative du Salon Maison & Objet, qui se tient au même moment, ce festival de l’art culinaire a lieu cette fois dans la capitale (et non plus à Villepinte), dans une Maison de la mutualité méconnaissable. Une première qui a décidé Alain Ducasse à parrainer l’opération. Le principe de ces performances culinaires ? Faire monter sur scène un chef et son complice artiste, tous horizons confondus, pour quarante minutes de spectacle à deux autour de la réalisation d’un plat en direct.

Le « line up » de ces 24 duos est impressionnant. Prenez, pour le glamour, un tiers de chefs multi-étoilés comme Anne-Sophie Pic associée à l’actrice bonne vivante Carole Bouquet, Alain Passard et le comédien Guillaume Gallienne, ou Yannick Alléno avec l’architecte Alain Moatti. Ajoutez, dans la catégorie espoirs, un deuxième tiers de talents de la nouvelle génération française, David Toutain, ex-second de l’Arpège désormais aux fourneaux de l’Agapé Substance, qui fait équipe avec l’acteur François-Xavier Demaison, ou Bertrand Grébaut, du Septime, passé lui aussi par l’école Passard, apparié avec le graphiste et vidéaste Thomas Jumin.

Pour la bonne bouche, l’opération ajoute un dernier tiers de découverte totale : des chefs inconnus en France – ou alors connus des seuls « foodies », qui n’hésitent pas à sauter dans un avion pour découvrir une belle table. Comme celle du Brésilien Alex Atala du DOM à São Paulo qui montera sur scène avec ses compatriotes les frères Campana, stars du design. Ou l’Américain Blaine Wetzel avec le conteur cherokee Gene Tabagan. « Sur l’île de Lummi, près de Seattle, il réalise le rêve des locavores avec des produits pêchés ou cultivés sur place », raconte Andrea Petrini, critique gastronomique et « food trotter » lui-même. C’est lui qui a sélectionné les participants avec Nicolas Chatenier, fondateur de Peaceful Chef, agent de grands cuisiniers pour leurs activités de conseil dans l’agroalimentaire et les médias.

La sélection 2012 fait la part belle aux deux Amériques. Exemple, Daniel Patterson, chef à San Francisco et blogueur de luxe du « New York Times », pour l’occasion associé au guitariste underground berlinois Blixa Bargeld. Autre Américain, David Kinch, qui risque de se faire voler la vedette par le grand trompettiste Wynton Marsalis.

A surveiller comme le lait sur le feu, le duo composé par la chef Frédérick-E. Grasser-Hermé et le comédien François Berléand, qui vont se livrer sur scène à une réinterpréation de la fameuse scène de Gilda, où Rita Hayworth n’en finit pas d’ôter ses gants. Parfaitement raccord avec le thème retenu cette année : « Surface et peau ».

Ces trois jours donneront un « parfait instantané de la cuisine mondiale contemporaine », observe Nicolas Chatenier, qui, en quelques années, a contribué à sortir les chefs de leur cuisine pour en faire des stars, capables comme un musicien ou un peintre, de gestes créateurs à part entière. Même si leur sort est de finir dans une assiette au lieu d’un musée.

A défaut de pouvoir déguster les oeuvres culinaires ainsi mises en scène, le public se consolera avec « Cosmestibles », un guide des bonnes adresses du Paris des chefs (marchés, caves à vins, pâtisseries, etc.). A découvrir toute l’année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :