Nunc est bibendum

Les Echos

Les patrons d’entreprises familiales se partagent en deux catégories selon Yvon Gattaz : ceux qui croient que le génie est héréditaire et ceux qui n’ont pas d’enfants. L’histoire de Michelin l’a fait échapper par deux fois à cette classification, mais à l’image du slogan de ses débuts, Bibendum a bu les obstacles dressés par le destin. Six ans à peine après la disparition accidentelle d’Edouard Michelin, le passage à une présidence non familiale du groupe, en mai prochain, ne rompra pas avec cette légendaire discrétion qui fera un non-événement de cette première dans les annales clermontoises. La transition conduite par Michel Rollier a remis le pneumaticien sur les rails des gains de productivité et de la conquête internationale en essuyant la pire crise de mémoire d’industriel sans passer par la case des pertes. L’heure de confier bientôt la présidence à un étranger à la famille, Jean-Dominique Senard, sonne sur un record de bénéfice net en 2011, une marge opérationnelle proche des sommets historiques et le relèvement d’un quart de l’objectif de résultat d’exploitation porté à 2,5 milliards d’euros en 2015. Ce changement dans la continuité explique que la « finance sans visage » apprécie celui de cette commandite survivante du XIX e siècle. Comme pour beaucoup de sociétés du CAC 40 aux statuts plus classiques, plus de la moitié (55 %) du capital de Michelin est entre les mains d’investisseurs étrangers, surtout anglo-saxons. Ces derniers doivent toutefois espérer que s’efface un autre paradoxe de Michelin : bien que bénéficiant actuellement du plus fort courant acheteur chez les courtiers, le titre est celui qui a le moins rebondi (+ 77 %) parmi les valeurs de l’équipement automobile (+ 177 % en moyenne) depuis 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :