Marchés: « Pas de rechute mais une consolidation comme en 2009 » – Valquant

Les Echos

Valquant vise un triplement des actions d’ici 2015-2016La valeur comptable, niveau plancher pour les cours de bourse. Les bancaires pourraient remonter de 50%

Valquant Recherche croit davantage au scénario d’une consolidation des marchés financiers, comme celui du début de l’été 2009, qu’à une rechute, même si des risques persistent : situation critique en Europe, politiques monétaires inefficaces et prix du pétrole élevés.
La société de conseil financier estime que la logique d’assainissement en Europe, la poursuite de la dynamique économique américaine et la reprise cyclique dans les pays émergents devraient prévaloir sur le front macroéconomique, tandis que les bénéfices des entreprises devraient croître et le marché immobilier américain se reprendre lentement au second semestre.

« Je crois toujours que nous vivons une consolidation, comme pendant le début de l’été 2009. On stresse, mais c’est normal ; à l’époque aussi on avait de bonnes raisons de stresser », a déclaré mercredi, lors d’une présentation, le président de Valquant Eric Galiègue, tout en jugeant problématiques les prix du baril de pétrole à plus de 100 dollars. En 2009, le CAC 40 avait bondi de 34% entre mars et juin, avant de perdre 12% en un peu plus d’un mois pour ensuite gagner près de 32% entre le 10 juillet et fin décembre. L’indice a progressé d’environ 21% entre mi-décembre 2011 et mi-mars 2012 à la faveur de statistiques macroéconomiques américaines solides, mais perd plus de 10% depuis, plombé par les inquiétudes entourant la crise de la dette en zone euro.

« SOLDES »

Confirmant son scénario « très haussier » à moyen long terme, soit un triplement des cours des actions à l’horizon 2015-2016, Eric Galiègue, qui pense que la prime de risque devrait diminuer, a également fait le parallèle entre 2012 et 1982. « C’est une période où l’on va pouvoir acheter des actions à un prix incroyablement bas (…) Même si on devait avoir un coup de grisou, une tempête – il est prévu – (…) c’est les soldes », a-t-il dit, évoquant la faiblesse des valorisations actuelles et précisant qu’une telle situation ne se présente qu’une fois tous les 20 ans. De fait, 17 des 40 valeurs composant l’indice CAC 40 cotent en dessous de leur valeur comptable, avec des ratios price to book value (PBV) inférieurs à 1.

Graphique des PBV des valeurs du CAC 40 :
http://link.reuters.com/xad97s
Graphique de l’EuroStoxx 50 et sa valeur comptable :
http://link.reuters.com/bed97s

« La valeur comptable des fonds propres est toujours un plancher pour le prix ! », écrit Valquant dans sa présentation, les cours des actions rebondissant après avoir approché leur valeur comptable. Pour autant, la société de conseil est neutre sur les actions avec un CAC 40 compris entre 3.100 et 3.700 points mais invite à des rachats lorsque l’indice, actuellement à 3.220 points, franchit à la baisse la barre des 3.100 points. Valquant attire néanmoins l’attention sur le secteur bancaire qui, s’il est peu performant à long terme, affiche des niveaux de valorisation très faibles. La Société générale , par exemple, a un PBV de 30%. « S’il n’y a pas d’éclatement de l’Europe, (les financières) ne vont pas remonter de 10% ou 15% mais de 50% », a déclaré Eric Galiègue. Parmi les banques recommandées par Valquant figurent les danoises Jyske Bank et Sydbank, les suisses Credit Suisse et UBS ou les françaises Crédit agricole et Société générale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :