Population, environnement : l’évolution de la planète depuis Rio 92

Les Echos

Hausse de la population mondiale, accélération du réchauffement, mais aussi lente réduction de la pauvreté… En vingt ans, la situation s’est globalement dégradée sur la planète Terre.

La population

La Terre comptait 5,5 milliards d’habitants en 1992. Elle en porte aujourd’hui 7 milliards. Ce chiffre devrait s’élever à près de 9,3 milliards d’ici à 2050. Aujourd’hui, 1 terrien sur 2 vit en ville, mais ils seront 2 sur 3 d’ici à 2050. La population mondiale augmente toujours, mais à un rythme plus lent depuis 1992.

Le réchauffement climatique

La température du globe s’est accrue de 0,4 degré en moyenne annuelle entre 1992 et 2010 par rapport à la période 1961-1990. Un phénomène dû à la hausse des émissions de gaz carbonique, particulièrement rapide dans les pays en voie de développement : + 64 % entre 1992 et 2010. La production de gaz à effet de serre devrait doubler d’ici à 2050. Conséquence, à cet horizon, le mercure pourrait monter de 3,5 degrés par rapport à son niveau de l’ère préindustrielle. L’impact économique d’une telle dégradation est lourd. L’élévation de 2,5 degrés d’ici à 2100, c’est-à-dire sur une échelle de temps double, générerait des dommages équivalents à une perte annuel de 1 % à 2 % du produit intérieur brut mondial.

La biodiversité

Les populations de mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons ont décliné de 30 % depuis 1970. Les prises de poissons ont quintuplé de 1950 à 2005, entraînant une dégradation des stocks, un des « plus graves » problèmes environnementaux de notre époque, selon le dernier rapport du Programme des Nations unies pour l’environnements (PNUE). Plus de 16 millions d’hectares de forêts ont disparu chaque année entre 2000 et 2010.

L’énergie

La production est passée de près de 8,5 milliards de tonnes d’équivalent pétrole (TEP) en 1992 à 12 milliards en 2009. A elles seules, les énergies fossiles (charbon et dérivés, pétrole brut, gaz naturel) représentent 87 % de l’énergie consommée, contre 5,2 % pour le nucléaire et environ 13 % pour les énergies renouvelables. La consommation d’énergie devrait doubler d’ici à 2030.

L’empreinte écologique

L’homme consomme beaucoup plus de ressources que la Terre ne peut en produire ou renouveler. Au rythme actuel, il faudra plus de 2 planètes pour répondre aux besoins de sa population à l’horizon 2030. L’empreinte écologique des pays riches dépasse de cinq fois celle des pays pauvres.

Les terres agricoles

Depuis le milieu des années 2000, l’équivalent de la surface de l’Europe orientale a été acquis par des investisseurs étrangers dans les pays en développement. Les deux tiers sont situés en Afrique. Cette ruée peut créer des opportunités de développement et contribuer à l’élévation du niveau de vie. Mais ces acquisitions foncières à grande échelle peuvent aussi priver les populations locales d’accès à leurs ressources propres. Autre inconvénient : elles risquent de provoquer des pertes de biodiversité.

La santé et la pauvreté

Certaines mesures prises à l’échelle mondiale ont eu un effet sanitaire bénéfique. Selon le PNUE, la quasi-élimination des substances qui entamaient la couche d’ozone devrait éviter des millions de cancers de la peau d’ici à 2050. La suppression du plomb dans les carburants de presque tous les pays et le meilleur accès à l’eau des populations ont également eu un impact positif. La croissance économique mondiale observée sur ces dernières années a entraîné un recul de la pauvreté, mais moins prononcé qu’il aurait dû être. En 2008, près de 1,3 milliard de personnes vivaient avec moins de 1,25 dollar par jour. Il étaient 1,9 milliard en 1990.

L’eau

800 millions d’individus n’ont pas accès à l’eau potable. Ce qui constitue un des Objectifs du millénaire fixés par les Nations unies en 2000 – diviser par deux le nombre de personnes privées cette ressource -est atteint. Mais ils sont 2,6 milliards à ne disposer d’aucune installation sanitaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :