Le talon d’Achille du système financier américain

Les Echos

Quel est aujourd’hui le maillon faible du système financier américain ? », s’interroge le « Financial Times ». Alors que le scandale du Libor occupe l’essentiel des débats politico-économiques, le quotidien pointe du doigt les fonds monétaires américains. « Le chaos de 2008 a balayé l’hypothèse selon laquelle un fonds monétaire pouvait maintenir sa valeur liquidative au niveau d’un dollar », rappelle le « FT ». Le dernier rapport de la Réserve fédérale de New York parle lui d’un « cliff problem », autrement dit, si les investisseurs craignent que le scénario se répète, « ils se retireront massivement et aussi vite qu’ils le peuvent », provoquant la dislocation des marchés de financement de court terme. Grâce à l’intervention de Washington pour limiter l’hémorragie, les fonds monétaires ont pourtant plus ou moins bien résisté au choc de 2008. Depuis, la SEC (Securities and Exhchange Commission) a engagé des réformes sur le secteur. « Afin d’accroître la liquidité des portefeuilles,de raccourcir leur maturité, de renforcer la qualité du crédit et d’améliorer la transparence des positions. » Des réformes qui n’auraient pourtant pas réduit les risque selon le « FT », qui rappelle que les fonds monétaires ne pourront désormais plus compter sur l’aide du Gouvernement américain. La SEC avance aujourd’hui d’autres modifications plus radicales : l’introduction d’un actif net flottant et de nouvelles exigences en matières de réserves ou une période de suspension de 30 jours pour le remboursement intégral des fonds. « Mais elle fait face aux intenses pressions du lobby financier », rapporte le quotidien. Paradoxalement, les réformes destinées à stabiliser les fonds monétaires pourraient également déclencher un retrait massif et déboucher sur les risques systémiques que les régulateurs s’efforcent d’éviter. « Le débat, tout comme le secteur, est bloqué », constate le « FT ». « Personne à Washington ne prendra publiquement ce risque même s’il pourrait aboutir à la création d’un système plus stable », soulève le « FT ». Dans ces conditions, l’incertitude demeure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :