Enquêtes PMI/Markit en Asie – L’activité se contracte toujours rapidement – Pas de retournement attendu à court terme

par Philippe Waetcher

Les indicateurs PMI/Markit pour l’Asie ne donnent pas de bons signaux dans le secteur manufacturier. Comme l’indique le Graphique 1 les indices se replient sous le seuil de 50 (à l’exception de l’Inde) indiquant une contraction de l’activité manufacturière dans l’ensemble de ces pays.

En Chine il y a deux indices, l’un dit officiel est publié par l’administration chinoise et regroupe plutôt les entreprises à capitaux publics et l’autre publié par Markit et HSBC se focalise sur les sociétés plus petites et à capitaux privés. Il y avait une divergence entre les deux maintenant pour certains l’espoir d’une reprise rapide de l’économie chinoise. Il n’en sera rien, l’indice officiel est passé en dessous du seuil de 50. L’activité se contracte rapidement en Chine. En outre par rapport à l’estimation avancée, l’indice PMI/Markit/HSBC a été revu à la baisse. L’activité se contracte un peu plus vite

 En Inde l’indicateur est toujours au dessus de 50 mais à un niveau beaucoup plus bas qu’auparavant. Ces indices sont une synthèse d’autres indicateurs sur la production, les nouvelles commandes, l’emploi ou encore d’indicateurs de prix

Parmi les indices importants on s’interroge immédiatement sur les indicateurs qui pourraient inverser cette tendance dégradée. Les indices de production reflète une donnée passé et ne renseignent pas sur l’activité à venir. Les indices d’emplois sont plutôt négatifs mais ils évoluent peu, ne sont pas très volatils. Ils ne donnent aucun signes de vigueur. Les indices de prix sont toujours sous le seuil de 50 à l’exception de l’Inde  où l’on perçoit des tensions sur les prix de vente. On note quand même un influence du rebond des matières premières mais sans que les indicateurs passent le seuil de 50.

En revanche les nouvelles commandes sont importantes surtout en ce moment de déprime. La dynamique des commandes est aujourd’hui le point le plus préoccupant. Partout elles se contractent (même réserve sur l’Inde). (graphique 2)

Cela signifie que l’on ne peut attendre un retournement rapide de l’activité par accélération de la demande adressée aux entreprises. En Chine le ratio des Nouvelles Commandes sur Stocks est nettement inférieur à 1 au plus bas depuis décembre 2008. Les commandes se contractent et il y a un peu plus de stocks (d’où le passage sous l’unité). Cette configuration est périlleuse car elle ne peut inciter à produire davantage car il ya des stocks pour satisfaire à la demande. Dans les autres pays d’Asie le ratio est aussi largement inférieur à 1 (sauf en Inde mais il y ait faible  néanmoins)

 Plus préoccupant encore, les commandes à l’exportation se contractent rapidement partout. (Graphique 3)

Cela veut dire que chaque pays devra trouver dans sa dynamique propre les catalyseurs pour retrouver une croissance plus robuste. Est-ce que les politiques monétaires devront être encore plus accommodantes ?

 Une reprise rapide de l’activité en Asie ne peut pas être spontanément anticipé. Or cette région est celle qui tire l’ensemble de l’activité mondiale depuis le reprise de 2009/2010. C’est un facteur de révision en baisse de l’activité globale. Les européens vont être touchés par cette dynamique puisque leurs exportations hors Europe sont très dépendantes de l’Asie. (les exportations vers l’Asie hoirs Japon sont  plus importantes depuis 2009/2010 que celles vers les  Etats-Unis). Cela va fragiliser davantage la situation européenne.

Graphique 1

Graphique 2

Graphique 3

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :