Mantra contre le gaz de schiste

Les Echos

Disons-le tout net : la décision de François Hollande de mettre un terme à tout projet sur le gaz de schiste est déconcertante. Bien sûr, on voit très clairement le bénéfice politique d’une concession d’une telle ampleur à son allié écologiste. Malgré les circonscriptions législatives gagnables que Cécile Duflot avait obtenues de Martine Aubry, cet allié s’annonçait remuant. La discipline n’étant pas son fort, il aurait menacé de sécession à la première bourrasque venue. En sacrifiant les gaz de schiste, le président prononce le mantra qui arrime symboliquement les Verts à la majorité.

Le problème est que, dès que l’on sort de la pure tactique politique, on reste pantois devant une telle improvisation sur un sujet aussi lourd. Car, enfin, il n’y a pas beaucoup de dossiers plus importants que celui de la politique énergétique avec ses dimensions de coût, de dépendance extérieure, d’emplois, d’effets environnementaux. La question des gaz de schiste aurait dû être attentivement étudiée et débattue au regard de ces différents critères. Les adversaires de cette source d’énergie auraient fait valoir les risques de pollution des nappes phréatiques et la grande consommation d’eau entraînée par cette technique. Les industriels auraient expliqué que, depuis cinq ans que les Etats-Unis s’y sont lancés à grande échelle, environ 10.000 forages ont lieu chaque année et que pas un seul n’a provoqué jusqu’à présent à la moindre pollution. Ils auraient ajouté que l’on aurait pu commencer d’explorer là où l’eau ne manque pas, c’est-à-dire dans de nombreuses régions françaises. Bref, dans une nation où sont nés Descartes, d’Alembert et Auguste Comte, on aurait pu débattre rationnellement des risques liés à cette rare source d’énergie présente dans notre sol, des moyens d’y faire face et prendre ainsi une décision éclairée. Au lieu de quoi, un président marabouté par d’obscurs sorciers écologistes s’est précipité pour annoncer une décision qui engage l’avenir de la France sans l’ombre d’une discussion préalable. Ce grand pays scientifique aurait mérité mieux.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :